APPEL AUX HOMMES ET AUX FEMMES DE PROGRÈS AGIR ENSEMBLE UNIS À LA BASE POUR UN PROFOND CHANGEMENT POUR LE PROGRÈS SOCIAL ET LA DÉMOCRATIE

 

La date du 24 février, date symbole, date anniversaire de la nationalisation des hydrocarbures , est là pour nous rappeler, après la tentative avortée de dénationalisation, que les conquêtes de libération nationale, économiques, sociales, démocratiques sont constamment menacées et doivent être protégées pour ne pas devenir la propriété des multinationales et celle d’une caste,
mais être celle du peuple et des générations futures.

Il est urgent aujourd’hui d’unir, dans l’action concrète à la base, tous les hommes et femmes de progrès et l’ensemble des forces progressistes de notre pays, en vue d’imposer un profond changement, pour le progrès social et la démocratie.

L’AVENIR NOUS APPARTIENT !

C’EST À NOUS DE LE BÂTIR
SUR LE TERRAIN DES LUTTES !

L’ÉTAT DES URGENCES EST LÀ !

LE NOMBRE ET LES PRIORITÉS
DEVRONT S’ADAPTER AUX LUTTES
ET À LA SITUATION CONCRÈTE SUR LE TERRAIN

  • IL EST D’ABORD URGENT D’AGIR POUR OBTENIR LA LIBÉRATION IMMÉDIATE DES MANIFESTANTS,
    LES JEUNES SORTIS DANS LA RUE DEPUIS DES MOIS POUR EXPRIMER LEUR DÉTRESSE ET LEUR COLÈRE DEVANT UN POUVOIR QUI LES IGNORE.
  • IL EST URGENT DE FAIRE ENTENDRE NOS VOIX , QU’ON TENTE DE DÉVOYER, DÉNATURER, AU PROFIT DES RESPONSABLES DE NOTRE TRAGÉDIE,
    LES TENANTS DE LA BOURGEOISIE AFFAIRISTE AU SEIN DU POUVOIR ET EN DEHORS,
    TOUS DEUX RESPONSABLES DE L’IMPASSE DE MISÈRE SOCIALE ET DÉMOCRATIQUE DANS LAQUELLE LE PAYS EST PLONGÉ DEPUIS DES DECENNIES !
  • IL EST URGENT DE RELANCER L’’INDUSTRIALISATION DU PAYS , SEULE MANIÈRE DE CRÉER MASSIVEMENT DE L’EMPLOI,
    CRÉATEUR DE RICHESSE
    ET DONNER DE L’ESPOIR À NOTRE JEUNESSE !
    À QUI IL N’A ETE LAISSÉ QUE LE SUICIDE PAR LE FEU OU DANS LA MER,
    JEUNESSE À QUI ON A DENIÉ LE DROIT DE VIVRE ET D’ ÊTRE LIBRE DANS SON PAYS !
  • IL EST URGENT DE METTRE FIN A LA « HOGRA » ET AUX DÉNIS DE JUSTICE
    QUANT A L’ ACCÈS AU TRAVAIL, AUX SOINS, AU SAVOIR , AU LOGEMENT ET AU LIBRE EXERCICE DE NOS DROITS CONSTITUTIONNELS  !
    LE PEUPLE EN A MARRE DE LA CORRUPTION, DES PASSE-DROIT, DES INJUSTICES , DU NÉPOTISME ET DU RÉGIONALISME, DE LA MANIPULATION DE LA RELIGION…
  • IL EST URGENT DE LUTTER POUR PROTÉGER LE POUVOIR D’ACHAT DES MASSES LABORIEUSES, DES SALARIÉS ET DES RETRAITÉS,
    DE BLOQUER LA MONTÉE DANGEREUSE DE L’INFLATION
    ET DE LUTTER CONTRE LA SPÉCULATION MENÉE PAR CEUX QUI DOMINENT LE COMMERCE, NOTAMMENT DES PRODUITS DE PREMIÈRE NÉCESSITÉ,
    QUE LES RICHESSES NATIONALES, NOTAMMENT LES REVENUS DES HYDROCARBURES , SERVENT A NOURRIR, LOGER, ÉDUQUER, SOIGNER, ET TRANSPORTER LES TRAVAILLEURS ALGÉRIENS, PREMIERS CRÉATEURS DE CES RICHESSES.
  • IL EST URGENT DE VALORISER NOS COMPÉTENCES NATIONALES, NOS PRODUCTEURS, NOS CADRES, NOS CHERCHEURS
    AU LIEU ET PLACE DES AFFAIRISTES ET AUTRES SPÉCULATEURS ET CLANS MAFFIEUX PRÉDATEURS DES DENIERS PUBLICS.
  • IL EST URGENT DE BÂTIR LES ORGANISATIONS SYNDICALES AUTONOMES DÉMOCRATIQUES DES TRAVAILLEURS, AU SERVICE DE LEURS ADHÉRENTS,
    COMME LES ASSOCIATIONS DES JEUNES , DES ÉTUDIANTS ET ENSEIGNANTS , DES FEMMES, DES CADRES…
    C’EST AINSI QUE NAÎTRONT LES CADRES DE REGROUPEMENT VOLONTAIRE ENTRE DES ORGANISATIONS SOLIDAIRES ENTRE ELLES ET SOLIDAIRES AVEC LEURS MEMBR            ES VICTIMES DE MESURES RÉPRESSIVES !
  • IL EST URGENT DE METTRE FIN AUX SÉGRÉGATIONS MULTIPLES QUE SUBIT LA FEMME ALGÉRIENNE PAR LES LOIS INÉGALITAIRES DU CODE DE LA FAMILLE !
  • IL EST URGENT DE FAIRE BARRAGE AUX NÉO-COLONIALISTES ET IMPÉRIALISTES QUI NOUS SOUHAITENT UNE « DÉMOCRATIE » COMME ILS L’ONT APPLIQUEE A L’IRAK,
    OU CELLE QU’ILS ONT SOUTENUE EN TUNISIE, JUSQU’AU DÉPART DE LEUR ULTRA LIBÉRAL ET HOMME DE MAIN, LE POTENTAT BENALI
    EN REFUSANT LES DIKTATS ET CONSEILS DU FMI, DE LA BANQUE MONDIALE,DE L’UE,DE L’OTAN ET DE TOUTES LES OFFICINES DE L’IMPÉRIALISME ET DU SIONISME.
  • IL EST URGENT DE METTRE FIN À L’ÉTAT DE NON DROIT
    ET DIRE NON AU DÉTOURNEMENT DE L’ÉTAT D’URGENCE
    DE SON OBJECTIF, LA LUTTE CONTRE LES GROUPES TERRORISTES QUI ASSASSINENT NOTRE PEUPLE !
    EN SUPPRIMANT TOUTES LES DISPOSITIONS INTERDISANT OU RESTREIGNANT LA LIBERTÉ DE PENSÉE, D’EXPRESSION, D’ORGANISATION, LA LIBERTÉ DE SE RASSEMBLER ET DE MANIFESTER PACIFIQUEMENT  !
    ÉTAT D’URGENCE POUR LES CRIMINELS, POUR LES ASSASSINS DE LA RÉPUBLIQUE
    PAS POUR SES DÉFENSEURS : LES FORCES DÉMOCRATIQUES ET LABORIEUSES.

Aux camarades et Amis

ADRESSER VOS SIGNATURES POUR L’APPEL DU 24 FEVRIER

À L’ADRESSE ÉLECTRONIQUE SUIVANTE :

moubadaratfebrayer@hotmail.fr 

_______________________________________________________________

LES PREMIERS SIGNATAIRES

Taibi Mohamed syndicaliste SOUGEUR
Badaoui Ahmed syndicaliste ALGER
Chouaki Yasmina militante feministe ALGER
Fateh Agrane militant alter mondialiste ALGER
Oualdine Mohamed syndicaliste SOUGUEUR
Mohieddine Mohamed syndicaliste TIARET
Zendag abdelkader militant associatif TIARET
Redouane Mimouni journaliste ALGER REP
Chafik Ahmine enseignant universitaire ALGER
Kamel Badaoui ingenieur statisticien PARIS
Amina ABED syndicaliste TIARET
Boualem Nacer commercant ALGER
Benzineb Nora enseignante ALGER
Mounia Benaghrab etudiante ALGER
Abed Mohamed cadre militant asso.
Boudjemaa Karim chomeur ALGER
Mohamed MEZGHICHE prof. univers.BOUMERDES
Saïd BOUAMAMA sociologue (Lille)
HARITI Atika professeur (Paris)
Ouadi Nadia cadre militante assoc. CONSTANTINE
Chouali Boualem syndicaliste independant BEDJAIA
Baghdadi Si Mohamed, citoyen.
Bouchama Assia citoyenne ALGER
SardI Mama enseignante
Chaouli khaldoune residant a MONTRÉAL
Hadja Boudiaf citoyenne Constantine
Abdelmadjid Kaouah poète
Selkh Ismail militant associatif Timimoun

Aziz  Bendali, retraité, Marseille, adresse djamal.sb@aliceadsl.fr

Saoudi Abdelaziz, retraité

Benhadj Djilali, docker Port d'Alger

Checiti Hamid, docker Port d'Alger

Reggad Djamel, docker Port d'Alger

Neggaz Abderahmane, docker Port d'Alger

Benhadj Noureddine docker Port d'Alger

Dridi Azzedine, docker Port d'Alger

Kelleche Abdallah, adjoint d'éducation Ain Defla

Guettouche Ahmed, docker Port d'Alger

Ziani El Amri, docker Port d'Alger

Ziane Abdelmadjid, docker Port d'Alger

Baaziz Amor, docker Port d'Alger

Merazga Ahmed, docker Port d'Alger

Dif Brahim, docker Port d'Alger

Boucetta Lahcen, docker Port d'Alger

Kalleche Ahmed, adjoint d'éducation, Ain Defla